Time Machine

Home  >>  Blog  >>  Time Machine

Time Machine

On avril 12, 2016, Posted by , in Blog, With No Comments

Time Machine” est un outil de sauvegarde et de restauration qui fonctionne avec un disque dur externe, un second disque dur interne (Mac Pro) ou une “Time Capsule”. Grâce à cet outil de sauvegarde d’un genre particulier, vous allez pouvoir remonter le temps sur votre Mac et ainsi retrouver comment était votre ordinateur à telle ou telle date précise. Très pratique pour récupérer un fichier dans le passé.
Présentation de “Time Machine”


Les outils de sauvegarde sont nombreux sous OS X et certains d’entre eux, permettant notamment de faire des clones, sont présentés sur ce site à l’astuce “Sauvegarde et OS X”. Vous êtes déjà nombreux à avoir opté pour la solution de clonage de votre partition OS X vers un disque dur externe, qui représente sans nul doute la meilleure sécurité en cas de pépin sur votre disque dur principal. Le clonage a par ailleurs des atouts indéniables : possibilité de démarrer sur ce clone, de cloner le clone en retour vers sa partition principale, de réparer et défragmenter sa partition OS X principale, sans oublier la possibilité d’utiliser le clone comme partition source dans le cadre d’une réinstallation du système en utilisant ou non “Assistant migration”.

OS X installe sur votre Mac un outil de sauvegarde, c’est “Time Machine”. “Time Machine” n’a pas pour vocation de remplacer votre outil préféré de clonage, car cet outil est différent dans sa manière de fonctionner. En effet, “Time Machine” a pour vocation première de réaliser des sauvegardes incrémentales automatiques. Il permet certes la restauration de tout ou partie de votre ordinateur, mais ne permet pas de redémarrer sur un clone. Par contre, grâce aux sauvegardes incrémentales de “Time Machine”, vous allez pouvoir (grâce au navigateur “Time Machine”) remonter le temps et partir à la recherche de vos anciens fichiers et vous verrez exactement à quoi ressemblait votre ordinateur à une date donnée. Sélectionnez une date précise et laissez “Time Machine” identifier les modifications les plus récentes, ou faites une recherche “Spotlight” pour trouver exactement ce que vous recherchez. Ensuite, cliquez sur “Restaurer”.

À vous de voir à l’usage si vous préférez la méthode du clonage “traditionnel” ou bien si “Time Machine” et sa méthode incrémentale obtient votre préférence. Il est bien entendu possible d’opter conjointement pour ces deux solutions, qui sont en fin de compte fort complémentaires.
Mon avis : Tant qu’à faire, abondance de sauvegardes ne nuisant pas, vous pouvez opter à la fois pour un clone et pour une partition “TimeMachine”, les deux pouvant être installés par exemple sur un gros disque dur externe (1 To, voire plus), chacun sur sa partition… ou encore mieux, chacun sur un disque dur externe distinct. En ce qui me concerne, j’ai activé “Time Machine” sur un second disque dur interne dans mon MacPro.